Actualités

Accueil > Actualités
Trier par date de publication : croissante | décroissante
Trier par date de publication : |
AMÉNAGEMENT
Occitanie/Lot-et-Garonne : Projet de 27 km de voie verte
En Juillet 2023 Albret Communauté a signé une convention de transfert de gestion, valable 30 ans, avec SNCF Réseau, concernant l’ancienne ligne de chemins de fer entre Feugarolles et Moncrabeau, soit 27km. Le projet de la Communauté est d’aménager une Voie Verte sur cette emprise, qui traversera six communes : Feugarolles, Vianne, Lavardac, Nérac, Le Fréchou et Moncrabeau. Entre Feugarolles, où elle sera connectée au Canal des 2 Mers à Vélo (V80), et Barbaste elle sera commune à deux Véloroutes nationales : la Scandibérique (EV3) qui bifurquera à Barbaste en direction de Mézin, et la Véloroute Vallée de la Baïse (V82) qui continuera jusqu’à Moncrabeau. Travaux prévus jusqu’à Mars 2024 pour le débroussaillage et le démantèlement de la voie, puis aménagement de la voie jusqu’en 2025. Albret Communauté qui développe les mobilités douces souligne que cette voie verte desservira 41% de la population et 50% des emplois de la Communauté et servira pour les loisirs des habitants et aussi pour leurs déplacements du quotidien. Photo @Albret Communauté : A Albret, L'aménagement cyclable sera en grave à émulsion calcaire pour le bon confort des usagers Les habitants et l’AF3V demandent que la voie verte franchisse la Garonne sur un grand viaduc ferroviaire de 900m pour rejoindre Port Sainte-Marie (gare) ce qui permettra à terme d’avoir une jonction avec la véloroute La Vallée du Lot à vélo (V86) mieux sécurisée qu’aujourd’hui (pont de St-Léger). ette voie verte sera prolongée vers le sud dans le Gers entre Moncrabeau et Condom (8,5km), car le Département du Gers a entamé les négociations avec SNCF Réseau pour un transfert de gestion de l’emprise de la voie ferrée. A Condom la future voie verte rejoindra, en continuité parfaite, la Voie Verte de l’Armagnac Condom-Eauze (31km avec coupure de 3km au tunnel de Pomiro). En savoir plus : https://www.petitbleu.fr/2023/07/22/une-premiere-etape-pour-la-voie-verte-feugarollesmoncrabeau-11355531.php https://territoires.nouvelle-aquitaine.fr/la-strategie-de-developpement-dalbret https://www.ladepeche.fr/2019/04/15/lidee-est-de-transformer-la-voie-ferree-en-pistecyclable,8131751.php Voir site AF3V-Sud (Les projets du département- année 2019) : https://www.vvv-sud.org/projetslotetgaronne.html
Sophie POUILLY | le 11/02/2024
ACTU VÉLO
La Seine à vélo : Une nouvelle aire de service inaugurée à Elbeuf (76)
Elbeuf est la première ville de la Métropole Rouen Normandie à proposer une aire de service high-tech sur La Seine à Vélo Installée depuis l'automne, l'aire de services destinées aux cyclistes empruntant La Seine à Vélo a été inaugurée il y a quelques jours, sur le Champ de Foire. On y trouve des arceaux sous abri pour un arrêt-minute, des tables de pique-nique dont une abritée sous une ombrière recouverte de panneaux photovoltaïques, une borne de réparation en libre-service, des toilettes et une consigne vélo sécurisée et connectée de 6 places. Il s'agit de la première aire de ce type. Quatre autres vont suivre le long des 110 km de berges qui traversent la métropole rouennaise. Les travaux relatifs aux 68 km d'itinéraire non encore réalisés sont prévus pour les prochains mois, le tronçon Rouen-Elbeuf étant le premier programmé ( La Seine à vélo : la Métropole Rouen Normandie lance la concertation | AF3V ) En savoir plus : Seine à Vélo : une aire d'arrêt à Elbeuf pour les usagers | Métropole Rouen Normandie (metropole-rouen-normandie.fr) Elbeuf : deux inaugurations sur le champ de foire | Le Journal d'Elbeuf (actu.fr) [En images]. Seine à vélo : une nouvelle aire pour les cyclotouristes à Elbeuf (tendanceouest.com) Abris Vélos Sécurisés et Connectés – La Ruche à Vélos (larucheavelos.fr) Équipements pour aménagements cyclables - Altinnova
Sophie POUILLY | le 10/02/2024
AMÉNAGEMENT
Bourgogne-Franche-Comté : Lure-Ronchamps, un tronçon de voie verte inauguré
Une portion de 13 km de voie verte reliant Lure à la Côte, à partir de la zone de la Saline, a été inaugurée à l'automne 2023. Le coût total de l’opération s’est élevé à 1 932 000 €, subventionné à hauteur de 22% par le Conseil départemental de Haute-Saône, 23% par l'Etat, 14% de Fonds européens (via le programme Feader leader) et 39% de ressources propres. Sept mois de travaux ont été nécessaires pour achever ce tronçon qui s'incrit dans un schéma cyclable de voie verte entre Rougemont (Doubs) et Lure, avec en perspective donc un prolongement jusqu'à Ronchamp. Yves Krattinger, président du conseil départemental l’assure « toute la Haute-Saône est maillée par le programme Leader. Notre département est une terre de cyclotourisme et de cyclisme avec 21 boucles cyclables qui représentent 750 km, dont 54 km de voies vertes et 80 km de rives de Saône. La connexion aux pistes cyclables des départements voisins et aux itinéraires européens majeurs représente également un atout important et nous devons capitaliser sur nos forces ». Autre illustration de cette convergence locale d'actions en faveur du vélo loisirs (mais également du vélotaf), le Conseil départemental du Doubs travaille sur un projet de liaison cyclable entre Emagny et Rougemont , en concertation avec Grand Besançon Métropole, qui elle-même planche sur un aménagement cyclable connectant Besançon à cet itinéraire. Ce qui à terme, sans que cela soit clairement affiché, mettra en relation cyclable , 4 sites de Franche-Comté, classés au patrimoine mondiale de l'UNESCO : la chapelle de Ronchamp (Le Corbusier), la citadelle de Besançon (Vauban), les Salines Royales d'Arc-et-Senans (Claude-Nicolas Ledoux) et la Grande Saline de Salins-les-Bains. Soit un parcours de près de 200 km en voies vertes, en routes partagées ou aménagées, qui traverse des paysages variés et vallonés, entre ancien tracé ferroviaire et cités comtoises de caractère (Rougemont, Marnay, Besançon et Salins), dans la verdure des bois et des champs, le long de rivières ou à proximité de plans d’eau. Tout cela, mine de rien, laisse augurer de belles perspectives de découvertes à vélo !
Sophie POUILLY | le 10/01/2024
AMÉNAGEMENT
Pont de Normandie - Chapitre 7 : Ça bouge sur le Pont !
Associations, élus et techniciens se sont à nouveau retrouvés au Havre lors d’une nouvelle réunion organisée par la CCI Seine Estuaire le 11 octobre. Deux points étaient à l’ordre du jour :   Présenter le cahier des charges relatif à une navette réservée aux cyclistes, remis par les associations début septembre  Discuter de l’abaissement de la vitesse à 70 km/h sur le pont  Concernant la navette, c’est celle du cahier des charges rédigé par les associations (AF3V, Dérailleurs 14 et La Roue Libre) qui a été retenue. Il s’agira donc d’un bus avec accrochage des vélos par sangles à l’avant et installation des cyclistes à l’arrière du bus. La capacité d’emport devrait être d’environ 10 vélos par trajet. Cette navette devrait être mise en place à partir d’avril 2024. Dans un premier temps, elle fonctionnera de 10h à 19h les week-ends et jours fériés d’avril à juin et de septembre à fin octobre ; tous les jours en juillet-août. Avec une rotation toutes les demi-heures. Le coût annuel de la navette est estimé à 130 000 € par an. Les discussions autour de cette navette vont donc se poursuivre entre les départements du Calvados et de la Seine Maritime, de la région Normandie et les communautés urbaines du Havre et d’Honfleur-Beuzeville pour régler la question du portage financier et les points techniques. Les associations acceptent l'idée d’une expérimentation cyclo-touristique dans un premier temps. Mais pointent la nécessité de prendre en compte les besoins des cyclistes navetteurs avec une mise en place de cette navette à l’année, comme nous l’avions précisé dans notre cahier de charges, qui est retrouver ici :  Pont de Normandie – Chapitre 6 : Le cahier des charges relatif à une navette a été remis à la CCI et aux élus | AF3V  Quant à la vitesse sur le pont, la CCI a annoncé vouloir faire un test d’abaissement de la vitesse à 70 km/h et observer les comportements suite à ce changement. Cette vitesse de 70 km/h était jusqu’alors le point qui bloquait toute négociation, puisque la CCI n’était pas favorable à cet abaissement permanent, ce qui avait été pointé dans notre article du mois de mai :  Episode 4 – Pont de Normandie – l’AF3V rencontre les dirigeants de la CCI Seine Estuaire | AF3V  On assiste donc à une évolution favorable pour la suite. Rappelons que les conclusions du rapport du cabinet d’études Inddigo conditionnent la faisabilité technique d’aménagement du pont à cette vitesse. La CCI va donc reprendre ses négociations suspendues depuis 4 ans avec la DIT (Direction des Infrastructures de Transport). Les élus maintiennent également la pression pour obtenir les études complémentaires réclamées depuis 4 ans, pour réaliser un aménagement sur le pont.  Prochaine réunion prévue quand le portage financier et les points techniques relatifs à la navette auront été solutionnés.  
Sophie POUILLY | le 12/10/2023
ACTU VÉLO
Une voie verte en Morvan : Enquête publique
Cycliste ou non, participez à l'enquête ! 5 minutes suffisent pour donner votre avis sur l’enquête en ligne : Enquête déplacements du quotidien / projet de voie verte du Morvan Cartographiez vos idées L’outil Gogocarto vous permet d’identifier sur une carte : les aménagements cyclables existants, les zones à desservir, les points dangereux, et secteurs à sécuriser, etc… Comment ça marche ? Rendez-vous sur https://vvmorvan.gogocarto.fr et cliquez sur Ajouter Une Remarque (bouton vert en bas à droite de la carte). NB : Evitez l’utilisation du navigateur Mozilla Firefox. Choisissez la catégorie Renseignez les champs suivants :Titre de la remarque : ex : « Besoin d’aménagement pour accéder au collège XX depuis Y », ou encore « Existence d’une voie vélo sur la voirie », etc…Description détaillée : en quelques mots, précisez votre remarqueLocalisation sur la carte : renseignez l’adresse du lieu de votre remarque, un pointeur va apparaître. Si vous ne connaissez pas l’adresse exacte, entrez juste le nom ou le code postal de la commune, puis déplacez le marqueur NB  : pour que l’adresse soit reconnue, elle doit être dans cet ordre : numéro + rue + ville (ex. : 15 Avenue de Philippeville 21210 Saulieu)Photo(s) complémentaire(s) : si besoin, joignez une image ou un croquis, pour préciser vos propos (facultatif) Envoyer : vous validez votre remarque. Elle est enregistrée et est immédiatement visible sur la carte. Bonne contribution ! De quoi parle-t-on ? Un projet de réalisation d’une voie verte de 90 km, accessible à tous, sur le linéaire de l’ancienne voie ferrée reliant Avallon à Autun (cf. carte ci-dessous). Il constitue un projet d’envergure régionale et un équipement structurant pour la façade Est du massif du Morvan qui permet des connexions avec les véloroutes et voie verte existante. Une réponse aux besoins d’itinérance touristique qui permettra d’attirer de nouveaux visiteurs (séjours vélo en famille, circuit cyclo pour les sportifs, …) Une réponse aux enjeux de mobilité douce du quotidien pour les habitants dans chacun des bourgs traversés ou à proximité de la voie grâce à la création d’un itinéraire sécurisé (trajet domicile-travail en vélo, balade du dimanche en famille, …). En lien avec l’ambition portée par le Parc naturel régional du Morvan dans sa stratégie d’écotourisme, l’ensemble des intercommunalités traversées (communautés de communes Avallon-Vézelay-Morvan, Serein, Terres d’Auxois, Saulieu, Pays d’Arnay-Liernais, Grand Autunois Morvan) se sont réunies afin de porter collectivement le projet de déclassement de la voie ferrée au profit de la création d’une nouvelle voie verte pour le Morvan. Où en est le projet ? Un comité de pilotage du projet, animé par le Parc du Morvan, réunit les 6 communautés de communes, les Pays Avallonnais et de l’Auxois-Morvan, les trois départements et la Région. Les maires des 22 communes traversées sont également mobilisés. Le déclassement de la voie ferrée est engagé auprès de la SNCF, pour sa transformation en voie verte. L’ensemble des Communautés de communes ont délibéré favorablement dans ce sens. Ce processus de déclassement devraient aboutir fin 2024. Le Parc a également été sollicité par les intercommunalités pour conduire une étude préalable à la création de cette voie verte. Elle devra étudier la plus-value de ce nouvel itinéraire dans l’offre touristique d’itinérance, sa complémentarité avec l’offre touristique locale, mais également son bénéfice pour les déplacements quotidiens des habitants, comme alternative à l’usage de la voiture. Elle devra enfin permettre de calibrer les choix d’équipements, le coût de l’investissement à réaliser, et donc la faisabilité technique et financière du projet. Cette étude est aujourd’hui lancée et un rendu est attendu pour la fin d’année 2023. Dans ce cadre, une consultation publique est lancée. Participez à la consultation publique L’objectif de cette consultation est de définir comment la voie verte pourra être utilisée pour les déplacements du quotidien, et quels sont les itinéraires à aménager autour de cette voie pour pouvoir y accéder facilement depuis les villages alentours. Cyclistes ou non, votre avis nous intéresse ! Je participe à l’enquête 5 minutes suffisent pour donner votre avis sur l’enquête en ligne : Enquête déplacements du quotidien / projet de voie verte du Morvan Cartographiez vos idées L’outil Gogocarto vous permet d’identifier sur une carte : les aménagements cyclables existants, les zones à desservir, les points dangereux, et secteurs à sécuriser, etc… Comment ça marche ? Rendez-vous sur https://vvmorvan.gogocarto.fr et cliquez sur Ajouter Une Remarque (bouton vert en bas à droite de la carte). NB : Evitez l’utilisation du navigateur Mozilla Firefox. Choisissez la catégorie Renseignez les champs suivants :Titre de la remarque : ex : « Besoin d’aménagement pour accéder au collège XX depuis Y », ou encore « Existence d’une voie vélo sur la voirie », etc…Description détaillée : en quelques mots, précisez votre remarqueLocalisation sur la carte : renseignez l’adresse du lieu de votre remarque, un pointeur va apparaître. Si vous ne connaissez pas l’adresse exacte, entrez juste le nom ou le code postal de la commune, puis déplacez le marqueur NB  : pour que l’adresse soit reconnue, elle doit être dans cet ordre : numéro + rue + ville (ex. : 15 Avenue de Philippeville 21210 Saulieu)Photo(s) complémentaire(s) : si besoin, joignez une image ou un croquis, pour préciser vos propos (facultatif) Envoyer : vous validez votre remarque. Elle est enregistrée et est immédiatement visible sur la carte. Bonne contribution ! Les contributions seront closes le vendredi 6 octobre 2023
Sophie POUILLY | le 25/09/2023
ACTU VÉLO
Episode #5 : Navettes routières en réflexion sur le pont de Normandie
Le lundi 19 juin 2023, associations, élus et services techniques départementaux et représentants de la communauté de communes du Havre se sont rendus à l’invitation de la CCI Seine Estuaire concernant le Pont de Normandie. Le sujet de la réunion : réfléchir à la mise en place d’une solution alternative sur le pont de Normandie par navettes routières. Associations, élus et techniciens ont cependant réaffirmé que la solution par navette ne pouvait être que transitoire et temporaire, le temps de trouver une solution technique sur le pont.  En l’état actuel des échanges entre la CCI et l’état, les solutions proposées par la CCI ont été rejetées. Associations et élus proposent de reprendre les négociations pour étudier conjointement l’abaissement de la vitesse à 70 km/heure et la possibilité de jouer sur la largeur de l’espace piétons/cyclistes proposé dans l’étude du cabinet Inddigo, afin de sortir du statu quo.  Pour ce faire, le Calvados demande à la CCI la mise en place d’une convention tripartite en septembre avec les acteurs locaux présents. Cette demande d’études complémentaires avait déjà été effectuée en janvier 2023. Sans réponse de la CCI. La solution navette a ensuite été discutée. Le département du Calvados souhaiterait que l'expérimentation commence au printemps 2024. Les participants conviennent que le système de car régional entre Caen, Honfleur et Le Havre est inadapté aux cyclistes, tant dans leurs déplacements quotidiens que pour des déplacements de loisirs, la fréquence et la capacité d’emport ainsi que le système d’accroche ne répondant pas aux besoins. La CCI demande aux associations de rédiger un cahier des charges inventoriant les caractéristiques requises pour une navette spécifique qui circulerait uniquement sur le pont avec des arrêts à chaque extrémité de celui-ci. Les associations AF3V, Dérailleurs et La Roue Libre s’appuient sur l’exemple d’une navette utilisée actuellement sur la grande digue du Nord aux Pays-Bas pendant que des travaux sur cette digue empêchent les cyclistes de circuler sur l'aménagement cyclable. Ce cahier des charges est en cours de rédaction.  Aucune réponse de l’Etat à nos diverses sollicitations à l’heure actuelle, mais nous continuons nos investigations.  
Sophie POUILLY | le 17/07/2023
    articles de 1 à 10     
Recevez toutes nos actualités et événements

AF3V

L'association française pour le développement des véloroutes et des voies vertes est une association d'usagers qui œuvre à la création d'un réseau ambitieux et cohérent d'aménagements sécurisés, accessibles et de qualité pour les déplacements en modes actifs sur l'ensemble du territoire français.

Copyright Ⓒ 2020 - Tous les droits sont réservés AF3V