Actualités

Accueil > Actualités
Trier par date de publication : croissante | décroissante
Trier par date de publication : |
AMÉNAGEMENT
Occitanie/Lot-et-Garonne : Projet de 27 km de voie verte
En Juillet 2023 Albret Communauté a signé une convention de transfert de gestion, valable 30 ans, avec SNCF Réseau, concernant l’ancienne ligne de chemins de fer entre Feugarolles et Moncrabeau, soit 27km. Le projet de la Communauté est d’aménager une Voie Verte sur cette emprise, qui traversera six communes : Feugarolles, Vianne, Lavardac, Nérac, Le Fréchou et Moncrabeau. Entre Feugarolles, où elle sera connectée au Canal des 2 Mers à Vélo (V80), et Barbaste elle sera commune à deux Véloroutes nationales : la Scandibérique (EV3) qui bifurquera à Barbaste en direction de Mézin, et la Véloroute Vallée de la Baïse (V82) qui continuera jusqu’à Moncrabeau. Travaux prévus jusqu’à Mars 2024 pour le débroussaillage et le démantèlement de la voie, puis aménagement de la voie jusqu’en 2025. Albret Communauté qui développe les mobilités douces souligne que cette voie verte desservira 41% de la population et 50% des emplois de la Communauté et servira pour les loisirs des habitants et aussi pour leurs déplacements du quotidien. Photo @Albret Communauté : A Albret, L'aménagement cyclable sera en grave à émulsion calcaire pour le bon confort des usagers Les habitants et l’AF3V demandent que la voie verte franchisse la Garonne sur un grand viaduc ferroviaire de 900m pour rejoindre Port Sainte-Marie (gare) ce qui permettra à terme d’avoir une jonction avec la véloroute La Vallée du Lot à vélo (V86) mieux sécurisée qu’aujourd’hui (pont de St-Léger). ette voie verte sera prolongée vers le sud dans le Gers entre Moncrabeau et Condom (8,5km), car le Département du Gers a entamé les négociations avec SNCF Réseau pour un transfert de gestion de l’emprise de la voie ferrée. A Condom la future voie verte rejoindra, en continuité parfaite, la Voie Verte de l’Armagnac Condom-Eauze (31km avec coupure de 3km au tunnel de Pomiro). En savoir plus : https://www.petitbleu.fr/2023/07/22/une-premiere-etape-pour-la-voie-verte-feugarollesmoncrabeau-11355531.php https://territoires.nouvelle-aquitaine.fr/la-strategie-de-developpement-dalbret https://www.ladepeche.fr/2019/04/15/lidee-est-de-transformer-la-voie-ferree-en-pistecyclable,8131751.php Voir site AF3V-Sud (Les projets du département- année 2019) : https://www.vvv-sud.org/projetslotetgaronne.html
Sophie POUILLY | le 11/02/2024
EN RÉGION
Occitanie : L'Histoire pour mettre en valeur l'itinéraire Via Domitia.
Les délégations locale et gardoise de l’AF3V sont engagées dans un processus de mise en valeur de la Via Domitia sur une continuité cyclable et piétonne du Rhône à Beaucaire jusqu’au Col de Panissars dans les Pyrénées-Orientales. Souvent, La Méditerranée à vélo et la Via Domitia se côtoient ou peuvent se raccorder pour une découverte touristique plus variée tournée vers le patrimoine romain parfois délaissé bien qu’il soit classé Monument Historique. C’est le cas de la Via Domitia à Beaucaire dans le Gard.  Gard O vélO et  l’AF3V construisent progressivement en lien avec les objectifs de la Région Occitane et du département du Gard de développer le thème de « Route de la Romanité » une cartographie interactive qui offrira de vraies escapades romaines : https://umap.openstreetmap.fr/en/map/via-domitia-24012024_863869#12/43.8252/4.5950 (Faire apparaître tous les calques pour voir le secteur de Beaucaire) C’est ainsi que plusieurs réunions de travail avec l’association Via Domitia ont pu se dérouler et sont prometteuses : rencontre avec l’entreprise Heidelberg Materials qui exploite les carrières de calcaire de Beaucaire autour du Site des Bornes des Césars afin d’obtenir des compensations paysagères et un accueil vélo. Le 6 février une rencontre avec le paysagiste de l’entreprise est prévue. Le 20 février 2024, une visite de terrain à vélo est programmée avec un représentant des structures Gard Tourisme et du Département du Gard afin de valider un tracé de véloroute - Voie Verte Via Domitia entre les gares de Beaucaire et celle de Nîmes ( 42 km passant de l’EV8 à la Via Domitia jusqu’au cœur de Nîmes la Romaine !) C’est un travail d’équipe avec des historiens, des archéologues et les pédaleurs de l’AF3V. FR3 Pays Gardois prévoit un tournage dont la date n’est pas fixée.  Le 2 février 2024 Agnès Senicourt déléguée locale AF3V Pont du Gard Le photographe Jean Claude Martinez déjà bien connu pour ses ouvrages où le vélo est mis en valeur coordonne ces actions sur les 4 départements concernés : Gard - Hérault - Aude et Pyrénées-Orientales. Découvrez ses photos de la Via Domitia. Site : WWW.MARTINEZ-PHOTO.COM Blog : https://jeanclaudemartinez.wordpress.comhttps://www.facebook.com/jeanclaude.martinez.photo
Sophie POUILLY | le 10/02/2024
ACTU VÉLO
La Seine à vélo : Une nouvelle aire de service inaugurée à Elbeuf (76)
Elbeuf est la première ville de la Métropole Rouen Normandie à proposer une aire de service high-tech sur La Seine à Vélo Installée depuis l'automne, l'aire de services destinées aux cyclistes empruntant La Seine à Vélo a été inaugurée il y a quelques jours, sur le Champ de Foire. On y trouve des arceaux sous abri pour un arrêt-minute, des tables de pique-nique dont une abritée sous une ombrière recouverte de panneaux photovoltaïques, une borne de réparation en libre-service, des toilettes et une consigne vélo sécurisée et connectée de 6 places. Il s'agit de la première aire de ce type. Quatre autres vont suivre le long des 110 km de berges qui traversent la métropole rouennaise. Les travaux relatifs aux 68 km d'itinéraire non encore réalisés sont prévus pour les prochains mois, le tronçon Rouen-Elbeuf étant le premier programmé ( La Seine à vélo : la Métropole Rouen Normandie lance la concertation | AF3V ) En savoir plus : Seine à Vélo : une aire d'arrêt à Elbeuf pour les usagers | Métropole Rouen Normandie (metropole-rouen-normandie.fr) Elbeuf : deux inaugurations sur le champ de foire | Le Journal d'Elbeuf (actu.fr) [En images]. Seine à vélo : une nouvelle aire pour les cyclotouristes à Elbeuf (tendanceouest.com) Abris Vélos Sécurisés et Connectés – La Ruche à Vélos (larucheavelos.fr) Équipements pour aménagements cyclables - Altinnova
Sophie POUILLY | le 10/02/2024
EN RÉGION
Manche : Pétition contre la voie verte de Dragey Ronthon
Le 30 novembre dernier, l’AF3V publiait un communiqué de presse concernant l’expérimentation de la Manche et la requalification de départementales en voies vertes :  Manche : routes départementales déclassées en voies vertes, un atout ? | AF3V   Plusieurs media s’étaient emparé du sujet :  Est-ce une bonne idée de requalifier une route départementale en voie verte? (ouest-france.fr)  Mobilité. Dans la Manche, ces voies vertes d'un nouveau type créent la polémique | La Presse de la Manche (actu.fr)  Voies vertes : attention aux "contrefaçons" ! (sport-et-tourisme.fr)  Le 4 janvier, une pétition était lancée contre la voie verte de Dragey Ronthon. Le maire de la commune et le département de la Manche défendent leur position.  Dragey-Ronthon. Une pétition est ouverte contre la voie verte | La Gazette de la Manche (actu.fr)  Il se sera donc passé très peu de temps entre l’inauguration de la voie requalifiée en voie verte, le 28 novembre, et le lancement de la pétition début janvier. Les habitants ont compris qu’on ne circule pas sur une voie verte et grincent des dents à l’idée de faire des détours en voiture. La Manche explique que le trafic de desserte est maintenu sur ces “voies vertes d’un nouveau type”. Au-delà du manque de concertation allégué, on voit bien qu’il y a une incompréhension mutuelle qui était finalement prévisible, puisque le concept utilisé n’est sans doute pas le plus approprié à l’usage voulu par le département et la municipalité.  L’inauguration officielle de l’autre voie verte sur la commune de Saint-Sauveur-Villages a eu lieu le 18 janvier. Ce début d’année s’annonce donc mouvementé dans la Manche. Nul doute que les départements qui avaient pris contact avec ce département vont regarder de très près ces rebondissements. Toute cette agitation montre une chose : un vrai diagnostic, l’étude de toutes les possibilités, la concertation avec les associations qui ont une réelle expertise d’usage, le dialogue avec les habitants sont indispensables pour que ce type de projet soit accepté et permette l’augmentation de la part modale du vélo et de la marche dans les déplacements du quotidien.
Sophie POUILLY | le 10/01/2024
AMÉNAGEMENT
Bourgogne-Franche-Comté : Lure-Ronchamps, un tronçon de voie verte inauguré
Une portion de 13 km de voie verte reliant Lure à la Côte, à partir de la zone de la Saline, a été inaugurée à l'automne 2023. Le coût total de l’opération s’est élevé à 1 932 000 €, subventionné à hauteur de 22% par le Conseil départemental de Haute-Saône, 23% par l'Etat, 14% de Fonds européens (via le programme Feader leader) et 39% de ressources propres. Sept mois de travaux ont été nécessaires pour achever ce tronçon qui s'incrit dans un schéma cyclable de voie verte entre Rougemont (Doubs) et Lure, avec en perspective donc un prolongement jusqu'à Ronchamp. Yves Krattinger, président du conseil départemental l’assure « toute la Haute-Saône est maillée par le programme Leader. Notre département est une terre de cyclotourisme et de cyclisme avec 21 boucles cyclables qui représentent 750 km, dont 54 km de voies vertes et 80 km de rives de Saône. La connexion aux pistes cyclables des départements voisins et aux itinéraires européens majeurs représente également un atout important et nous devons capitaliser sur nos forces ». Autre illustration de cette convergence locale d'actions en faveur du vélo loisirs (mais également du vélotaf), le Conseil départemental du Doubs travaille sur un projet de liaison cyclable entre Emagny et Rougemont , en concertation avec Grand Besançon Métropole, qui elle-même planche sur un aménagement cyclable connectant Besançon à cet itinéraire. Ce qui à terme, sans que cela soit clairement affiché, mettra en relation cyclable , 4 sites de Franche-Comté, classés au patrimoine mondiale de l'UNESCO : la chapelle de Ronchamp (Le Corbusier), la citadelle de Besançon (Vauban), les Salines Royales d'Arc-et-Senans (Claude-Nicolas Ledoux) et la Grande Saline de Salins-les-Bains. Soit un parcours de près de 200 km en voies vertes, en routes partagées ou aménagées, qui traverse des paysages variés et vallonés, entre ancien tracé ferroviaire et cités comtoises de caractère (Rougemont, Marnay, Besançon et Salins), dans la verdure des bois et des champs, le long de rivières ou à proximité de plans d’eau. Tout cela, mine de rien, laisse augurer de belles perspectives de découvertes à vélo !
Sophie POUILLY | le 10/01/2024
EN RÉGION
Association VélosurSaône : Coup de gueule pour un coup de balai sur les voies vertes de Chalon
Communiqué de presse du 11 décembre 2023 Les bénévoles de l’association chalonnaise VéloSurSaône se retroussent les manches et déblayent une voie verte qui n’est plus praticable aussi bien à pied qu’en vélo, depuis la décrue de la Thalie, le 20 novembre dernier. La portion de voie verte ciblée est celle qui relie le bas du quartier de Bellevue au pont Paron, en contrebas la RD 69, aussi appelée avenue Pierre Mendès France. Cela fait 18 jours que les eaux de la Thalie en crue se sont retirées de cette voie de circulation, en y laissant une épaisseur d’alluvions et de débris végétaux sur une longueur de 150 mètres environ, empêchant tout déplacement sur cet itinéraire réservé aux “mobilités actives” photo 2023-11-25 - Vélosursaône Bien que l’entretien des aménagements cyclables et ce point en particulier aient été abordés en Commission de Circulation, jeudi dernier en mairie de Chalon, les membres de l’association ont décidé d’agir quand ils ont fait le constat ce week-end que la situation n’avait pas été débloquée par une intervention du service propreté de la ville de Chalon. Parce que 18 jours après le phénomène de décrue, l’usage d’une voie de circulation publique n’était toujours pas possible, par une déficience de la collectivité gestionnaire de cette voie, à savoir la ville de Chalon. VéloSurSaône a décidé d’agir, par un acte citoyen, pour rendre l’usage de cette voie verte, aux promeneurs et aux vélotaffeurs. photo 2023-11-25 - Vélosursaône Les usagers ne tardent pas à revenir, preuve de l’utilité de cette voie et du besoin de son entretien permanent. Après les travaux Il aura fallu moins d’une heure trente pour déblayer et rendre praticable à nouveau cette voie verte, avec des outils manuels pas forcément bien adaptés à ce genre de travaux. Pour Jérôme REMY, Président de VéloSurSaône et Délégué Départemental de l’AF3V : “La particularité de l’agglomération chalonnaise est d’avoir quasiment toutes ses voies vertes dans ou passant par des zones inondables. Cette vigilance à rétablir la circulation est pourtant rappelée régulièrement aux collectivités depuis le lancement du Schéma Directeur Cyclable du Grand Chalon, en 2018. Aujourd’hui, il y a eu un retard dans ce dispositif. Nous souhaiterions qu’à l’avenir, les délais de remise en circulation soient plus courts, voire beaucoup plus courts car la pratique du vélo dans l’agglomération chalonnaise est en forte progression ces dernières années, de l’ordre de 15 à 20% pour 2023”. Télécharger le communiqué de presse Contact : VéloSurSaône - Mail: velosursaone@gmail.com - Site: https://velosursaone.blogspot.comMail AF3V : saoneetloire@af3v.org
Sophie POUILLY | le 11/12/2023
    articles de 1 à 10     
Recevez toutes nos actualités et événements

AF3V

L'association française pour le développement des véloroutes et des voies vertes est une association d'usagers qui œuvre à la création d'un réseau ambitieux et cohérent d'aménagements sécurisés, accessibles et de qualité pour les déplacements en modes actifs sur l'ensemble du territoire français.

Copyright Ⓒ 2020 - Tous les droits sont réservés AF3V