La Tégéval

Code de conduite à l’usage des voies vertes

Piétons, cyclistes, rollers, personnes à mobilité réduite, cavaliers, respectons nous mutuellement et sachons partager en bonne intelligence un espace ouvert à tous.

Pour éviter les conflits entre utilisateurs n’ayant pas toujours les mêmes besoins, les mêmes attentes, ni les mêmes vitesses de déplacement, gardez à l’esprit que cet espace est ouvert à tous les usagers non motorisés.

En donnant la priorité aux plus lents, voici 10 règles pour favoriser le respect mutuel et garantir la convivialité des voies vertes.

  1. En vous déplaçant, tenez-vous le plus sur la droite de la voie pour laisser suffisamment de place pour vous doubler ou vous croiser.
  2. Avertissez de votre venue (sonnette obligatoire sur les vélos), ralentissez et gardez une distance de sécurité lorsque vous doublez ou croisez d’autres usagers. Tenez compte des enfants, ou des animaux, qui peuvent avoir des mouvements inattendus.
  3. Si vous êtes en groupe, sachez ne pas prendre toute la largeur de la piste et mettez vous en file pour laisser les autres usagers vous croiser ou vous doubler.
  4. Ne stationnez pas au milieu de la voie. Choisissez un espace dégagé pour vous arrêter. Utilisez les bas-côtés ou les espaces de repos lorsqu’ils existent.
  5. Restez dans l’emprise de la voie et de ses abords aménagés. Respectez les plantations, le mobilier et les aménagements mis à la disposition de tous (tables, bancs, panneaux d’informations,…). Utilisez les toilettes et les poubelles lorsqu’elles existent. A défaut, emportez vos détritus avec vous.
  6. Respectez les propriétés et la quiétude des riverains.
  7. Propriétaires de chiens, tenez votre animal en laisse. Evitez de barrer tout passage avec votre laisse.
  8. Cavaliers, circulez sur les zones autorisées, à l’allure imposée.
  9. Lorsqu’un itinéraire est autorisé à certains véhicules motorisés (véhicules de service, de secours, d’entretien, riverains, engins agricoles), laissez leur la place pour passer.
  10. Au bord de l’eau, respectez la tranquillité des pêcheurs. A l’inverse, pêcheurs, veillez à ne pas encombrer le chemin avec vos cannes à pêche (qui risqueraient de plus d’être endommagées).

Enfin, un « bonjour » et un sourire ne représentent pas le plus grand des efforts à faire en parcourant une voie verte !

NB : Le code de la route considère le roller comme un piéton et le cycliste comme un véhicule !

×
Résumé

La Tégéval est une voie verte du département de Val-de-Marne (94). C'est une coulée verte de 20 km entre Créteil (parc du Val-de-Marne) et Santeny (forêt Notre-Dame). Il s'agit au départ d'une mesure compensatoire de la construction de la LGV Interconnexion Est, tout comme la Coulée verte du Sud parisien était une mesure compensatoire de la LGV Atlantique.

Elle traverse huit communes à travers le sud-est de la région parisienne : Créteil, Valenton, Limeil-Brévannes, Yerres, Villecresnes, Marolles-en-Brie, Santeny et Mandres-les-Roses.

Elle se veut comme une promenade verte pour les déplacements et les loisirs au Sud-Est de Paris.

Description

En partant depuis Paris / Créteil, le départ se fait depuis le lac, sur une piste aménagée et sans difficulté. Premier arrêt : un poste d’observation surélevé permet d’apprécier la vue sur le lac de Créteil au loin ainsi que sur l’environnement verdoyant autour de nous. Dès le début, on constatera la signalétique disposée le long de la Tégéval et qui nous en apprend davantage sur la faune, la flore et les curiosités à découvrir en chemin.

Arrive ensuite la passerelle emblématique du projet. Longue de 240 mètres, elle est l’œuvre de l’architecte Marc Mimram et permet de franchir une route nationale, pour ensuite rejoindre la commune de Valenton. Un arrêt au parc départemental de la Plage Bleue peut permettre de faire une pause agréable. Cet îlot de verdure est à la fois un refuge pour la biodiversité et un lieu de loisirs nautiques et sportifs.

La prochaine étape est la traversée du parc Saint-Martin de Limeil-Brévannes entièrement transformé avec ce projet. C’est d’ailleurs l’une des seules difficultés du tracé (en pente douce). La récompense après cette ascension : une vue dégagée sur ce parc orné d’arbres majestueux et sur le département.

La seconde partie du tracé, plus nature, amène sur le Plateau Briard et ses communes rurales.

La suite du parcours est encore en phase d’aménagement. Il faut emprunter une courte portion de route bitumée pour atteindre l’entrée du bois de Granville, au cœur du massif de l’Arc Boisé. Des jardins partagés sont visibles en plein milieu du bois. La traversée du massif n’est pas encore complètement finie mais déjà accessible pour les promeneurs car elle se fait le long d’un chemin existant. Elle correspond à la forêt de la Grange, l’un des autres bois du grand massif de l’Arc Boisé.

Le circuit change après l'entrée dans Villecresnes et s’invite sur le tracé du TGV, le long d’une tranchée couverte.On arrive ensuite au domaine de Grosbois et son château majestueux.

La dernière partie du tracé provisoire emprunte le Chemin des Roses : il s’agit du parcours de l’ancienne ligne de chemin de fer sur laquelle étaient transportées les fleurs vers la capitale. A proximité d'une table de pique-nique, se trouve un chemin mène vers le verger du Mont Ezard et ses nombreux arbres fruitiers, niché dans une grande prairie.

Caractéristiques
height
DISTANCE
17,7km
TYPE DE VOIE
Voie verte lisse
NATURE DE LA VOIE
Ancienne voie ferrée
REVÊTEMENT
Portions en enrobé et en stabilisé
Activités possibles
Vélo tout chemin/tout terrain
Course à pied/marche
 
De CRETEIL à SANTENY
Photos AF3V
vers Limeil
vers Limeil
François PONTVIANNE
Balade en groupe
Balade en groupe
Benoit CARROUÉE
Portion en enrobé
Portion en enrobé
Benoit CARROUÉE
Intersection avec D260
Intersection avec D260
Benoit CARROUÉE
Aménagement sécurisé de l'intersection avec la D260
Sur les hauteurs
Sur les hauteurs
Benoit CARROUÉE
Ancienne gare Mandres
Ancienne gare Mandres
François PONTVIANNE
Panneau Tégéval
Panneau Tégéval
François PONTVIANNE
Dispositif anti-accès
Dispositif anti-accès
François PONTVIANNE
Dispositif très/trop restrictif : le vélo a du mal à passer, même pied à terre !
Intersection entre Tégéval / Ch Roses
Intersection entre Tégéval / Ch Roses
François PONTVIANNE
Intersection entre la Tégéval et le Chemin des Roses
vers Villecresnes
vers Villecresnes
François PONTVIANNE
Vue d'en haut depuis la Voie Verte
×
×
Recevez toutes nos actualités et événements

AF3V

L'association française pour le développement des véloroutes et des voies vertes est une association d'usagers qui œuvre à la création d'un réseau ambitieux et cohérent d'aménagements sécurisés, accessibles et de qualité pour les déplacements en modes actifs sur l'ensemble du territoire français.

Contact

info@af3v.org

03 44 60 11 63

Copyright Ⓒ 2020 - Tous les droits sont réservés AF3V