V70 : La Régordane, de Quissac à Sommières

Accueil > Résultats de recherche > V70 : La Régordane, de Quissac à Sommières

Code de conduite à l’usage des voies vertes

Piétons, cyclistes, rollers, personnes à mobilité réduite, cavaliers, respectons nous mutuellement et sachons partager en bonne intelligence un espace ouvert à tous.

Pour éviter les conflits entre utilisateurs n’ayant pas toujours les mêmes besoins, les mêmes attentes, ni les mêmes vitesses de déplacement, gardez à l’esprit que cet espace est ouvert à tous les usagers non motorisés.

En donnant la priorité aux plus lents, voici 10 règles pour favoriser le respect mutuel et garantir la convivialité des voies vertes.

  1. En vous déplaçant, tenez-vous le plus sur la droite de la voie pour laisser suffisamment de place pour vous doubler ou vous croiser.
  2. Avertissez de votre venue (sonnette obligatoire sur les vélos), ralentissez et gardez une distance de sécurité lorsque vous doublez ou croisez d’autres usagers. Tenez compte des enfants, ou des animaux, qui peuvent avoir des mouvements inattendus.
  3. Si vous êtes en groupe, sachez ne pas prendre toute la largeur de la piste et mettez vous en file pour laisser les autres usagers vous croiser ou vous doubler.
  4. Ne stationnez pas au milieu de la voie. Choisissez un espace dégagé pour vous arrêter. Utilisez les bas-côtés ou les espaces de repos lorsqu’ils existent.
  5. Restez dans l’emprise de la voie et de ses abords aménagés. Respectez les plantations, le mobilier et les aménagements mis à la disposition de tous (tables, bancs, panneaux d’informations,…). Utilisez les toilettes et les poubelles lorsqu’elles existent. A défaut, emportez vos détritus avec vous.
  6. Respectez les propriétés et la quiétude des riverains.
  7. Propriétaires de chiens, tenez votre animal en laisse. Evitez de barrer tout passage avec votre laisse.
  8. Cavaliers, circulez sur les zones autorisées, à l’allure imposée.
  9. Lorsqu’un itinéraire est autorisé à certains véhicules motorisés (véhicules de service, de secours, d’entretien, riverains, engins agricoles), laissez leur la place pour passer.
  10. Au bord de l’eau, respectez la tranquillité des pêcheurs. A l’inverse, pêcheurs, veillez à ne pas encombrer le chemin avec vos cannes à pêche (qui risqueraient de plus d’être endommagées).

Enfin, un « bonjour » et un sourire ne représentent pas le plus grand des efforts à faire en parcourant une voie verte !

NB : Le code de la route considère le roller comme un piéton et le cycliste comme un véhicule !

×
Résumé

L’aménagement d’anciennes emprises ferrées par le département permet de créer progressivement un réseau de voies vertes homogènes dans la partie sud-ouest du département du Gard avec pour ossature la V85 entre Le Vigan et Quissac et la V70 « Régordane » entre Lézan et Sommières via Quissac. Cet ensemble à vocation à atteindre à terme Nîmes et Montpellier. L’ouverture de cette première section entre Fontanès et Sommières offre de nouvelles perspectives.

 

Description

Situation
Cette Voie Verte de 20 kilomètres utilisera l'emprise de l'ancienne voie ferrée Nîmes-Le Vigan par Sommières et Quissac, dont le Conseil Départemental est propriétaire de Caveirac au Vigan et de Quissac à Lézan (pour un total d’environ 100 km).
En 2021, le premier tronçon de 7 kilomètres va relier Fontanès à Sommières en faisant ainsi jonction avec la voie verte de Sommières à Caveirac sur la Rétro-littorale, en direction de Nîmes et Sernhac. La partie Quissac / Fontanès de la V70 « La Régordane » longue de près de 13 kilomètres est à l’étude sur l’ancienne voie ferrée. Ce premier ouvrage va constituer un remarquable contournement de la ville médiévale de Sommières par l’emprunt en surplomb de l’ancien tunnel ferré.

Cette Voie Verte s'intègre dans un itinéraire continu, qui alternera à terme Voies Vertes et portions de Véloroutes, allant du Bec d'Allier à la Méditerranée (V70 la Régordane). Depuis Sommières on rejoint actuellement Caveirac à l’entrée ouest de Nîmes, puis Beaucaire (EV17 ViaRhôna), en passant près du Pont-du-Gard. 
 

Caractéristiques techniques

La Voie Verte en cours d’achèvement à la mi 2021, possèdera un revêtement en enrobé lisse, de largeur 3m, d'excellente qualité. 

Les traversées de route sont délicates bien qu’aménagés, à savoir la D22, avenue de la Calmette vers Souvignargues et surtout la D6110 Alès/Montpellier qu’il était initialement prévu de franchir en dénivelé (voir photos).


Description du parcours
Depuis Quissac, la Régordane amorce son départ vers Sommières depuis son embranchement avec la V85 en provenance de Sauve, près de la rue de la Loubatière, en voie verte sur 170 mètres. Elle traverse ensuite prudemment la D 35, route d’Anduze, en voie partagée jusqu’à la rue du Lac en voie verte sur 470 mètres.

Au-delà l’ouvrage est en projet sur l’ancienne voie ferrée et il faut prendre le chemin des Boulidous afin de rejoindre le trafic important de la D 999 pour rallier Fontanès vers Sommières, nouvelle voie verte en cours d’achèvement mi 2021.

L’AF3V ne conseille aucun itinéraire non balisé et peu dangereux en substitution de ces 12.7 kilomètres en cours d’étude.

À partir de Lecques/Fontanès, sur la D 164, s’amorce une nouvelle section de la Régordane qui conduira sur 7,2 kilomètres à Sommières. Là, elle se raccorde à la V66 « la rétro littorale » qui conduit jusqu’à Caveirac, aux portes de Nîmes.

Ce sera donc à l’été 2021 une voie verte continue de 26.4 kilomètres qui s’offrira aux cyclistes.

Quelques photos datées de juin 2021 présentent l’état du chantier en finition :

Le départ provisoire à Fontanès, la traversée difficile de la Départementale 6110 Alès/Montpellier et l’arrivé sur Sommières par le tunnel.
La voie s'achève à l'entrée de Sommières, sur un grand parking à l'ancienne Gare devenue Hôtel Restaurant. Là il est possible de poursuivre sur Nîmes (voir descriptif suivant).

On accède facilement au centre-ville par une descente qui conduit à l'ancienne porte de la ville et là, un peu cachée à gauche une pompe offre l'eau à côté de 2 bancs, au début de la rue des Taillades. L’on ne trouve des toilettes publiques que place du Jeu de Ballon (centre-ville) et place de la République (rive droite).
On peut continuer par la gauche vers le Vidourle où sont installés de très nombreux bancs et admirer le Pont Romain. Rentrer en centre-ville par la porte pour découvrir sa magnifique architecture médiévale. Vrai coup de cœur pour le marché du samedi martin et le pique-nique acheté et mangé sur place ! (Huîtres et vin de Picpoul au bar, par exemple !).
Il est possible de traverser, à Sommières, le Vidourle sur une passerelle submersible (sauf en cas de montée des eaux ou « Vidourlade » …) et de revenir au point de départ par un circuit de routes (le guide Commavelo décrit cet itinéraire), ou par la Voie Verte comme à l'aller.

À voir :

Sommières, cité médiévale voir Office de tourisme

Projets de prolongements

Du côté de l’Hérault, la Régordane est en travaux en 2021 entre Boisseron et Saint-Geniès-des-Mourgues sur plus de 8 kilomètres en direction de Montpellier et Palavas-les-Flots. Cependant, sa jonction entre Sommières et Boisseron est encore incertaine. La liaison par le tracé de l’ancienne voie ferrée et son viaduc en partie détruit et demandée par l’AF3V, ne paraissant pas retenue par les maîtres d’ouvrage.

A Quissac cette Voie Verte rejoint la Véloroute V85 en provenance du Vigan et achevée en 2021 sur 15,8 kilomètres jusqu’à Saint-Hippolyte-du-Fort, en attendant la liaison vers Ganges et Sumène en construction.

Entre Caveirac et Nîmes les longues études suffisamment avancées laissent espérer une mise en service d’ici 2022 ou 2023.

L'AF3V est intervenue en 2019 auprès du département et de Nîmes Métropole à la fois pour obtenir rapidement le début de ces travaux, mais aussi a proposé un tracé de cette V66 jusqu'à Sernhac à tous les Maires des communes concernées de manière à achever la liaison V70 "La Régordane"/ EV17 "ViaRhôna".
 

Accès en train et bus

Gares la plus proche de l'itinéraire : Lunel, entre Nîmes et Montpellier, 

Desserte de Quissac par la ligne 140 depuis Nîmes et Le Vigan - voir horaires Lio

Desserte de Sommières par la ligne 136 Nîmes-Sommières-Lunel  Voir horaires de cette ligne du réseau Lio des cars régionaux 

 

Coordonnées géographiques :

départ Quissac – intersection V85 - (43.54.77 N, 04.00.08 E) et arrivée Sommières au sud du tunnel – départ de la V66 (43.46.69 N, 04.05.60 E) 

 

En conclusion

Cette partie de l’itinéraire de la Régordane commence à se dessiner et pourrait constituer une liaison entre Alès et Montpellier ou Nîmes et au-delà vers Palavas-les-Flots et la ViaRhôna à Beaucaire

Dernière mise à jour : le 21 juin 2021.

© AF3V - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation

Caractéristiques
height
DISTANCE
20,5km
TYPE DE VOIE
Véloroute en projet
NATURE DE LA VOIE
Ancienne voie ferrée
REVÊTEMENT
lisse
Activités possibles
De QUISSAC à SOMMIERES
Photos des usagers
Départ de Fontanès
Départ de Fontanès
Pierre MARMELAT
Depuis la D 164 près de Lecques
Arrivée à Fontanès
Arrivée à Fontanès
Pierre MARMELAT
La D 164 relie Lecques à Fontanès
Intersection D 22 Villevieille
Intersection D 22 Villevieille
Pierre MARMELAT
En direction du tunnel
Intersection D 6110
Intersection D 6110
Pierre MARMELAT
La route Alès / Montpellier est très fréquentée. DANGER.
Intersection D 22 Villevieille
Intersection D 22 Villevieille
Pierre MARMELAT
En direction de Fontanès
×
×
Recevez toutes nos actualités et événements

AF3V

L'association française pour le développement des véloroutes et des voies vertes est une association d'usagers qui œuvre à la création d'un réseau ambitieux et cohérent d'aménagements sécurisés, accessibles et de qualité pour les déplacements en modes actifs sur l'ensemble du territoire français.

Contact

info@af3v.org

03 44 60 11 63

Copyright Ⓒ 2020 - Tous les droits sont réservés AF3V