Oise : Une conférence Mobilité à succès

Conférence sur la mobilité active dans l’Oise du 30 nov. 2018

Le vendredi 30 novembre à Pont-Sainte-Maxence, la délégation Région Hauts-de-France et départementale Oise pour l’AF3V a organisé une journée sur la Mobilité.

Avec le soutien de la ville de Pont-Sainte-Maxence, L’AU5V, association des usagers du vélo, des voies vertes et véloroutes des vallées de l’Oise, a accueilli le vendredi 30 novembre 2018 une cinquantaine d’élus des collectivités de l’Oise (mairie, communauté de communes, Le département, structures du tourisme, associations) pour parler et échanger sur la Mobilité dans l’Oise et en France.

Mme Sylvie Banoun, coordinatrice interministérielle pour le développement de la marche et l’usage du vélo, a présenté les défis sanitaires, environnementaux et économiques de la mobilité active (santé, qualité de l’air, énergie propre et durable) mais aussi les enjeux sociaux avec les inégalités de l’aménagement du territoire selon si l’on vit en campagne ou en ville. Le vélo peut répondre en partie au problématique. Elle préconise et soutien donc le développement des services et d’aménagements cyclables et atteste que la France est en bonne voie...

M. Deboudt, représentant du CEREMA, a montré et démontré aux élus que des solutions existent pour aménager la voirie afin que piétons, cycles, automobilistes puissent se déplacer ensemble en sécurité, sans budget démesuré pour les municipalités (marquage au sol, stationnement, limitation à 30 km, zone de rencontre…)

Un bon état des lieux sur les aménagements en faveur du vélo a été présenté par le Conseil département de l’Oise avec M. Pazdzior. Il présente l’Eurovelo 3 et l’itinéraire Avenue Verte London-Paris qui traversent le département, une chance économique et touristique à exploiter. Le Conseil départemental de l’Oise s’appuie et argumente surtout sur le tourisme pour valoriser le réseau des voies vertes avec le projet de réaménagement des berges de l’Oise sous l’influence du voyageur et écrivain Robert Louis Stevenson.

Une journée d’échanges qui s’est prolongée avec la projection du film « Why we cycle » qui révèle comment et pourquoi les Néerlandais font autant de vélo au Pays-Bas et ce que ça leur apporte. Stein Von Oosteren président de FaràVelo, néerlandais de naissance a animé le débat après le film. Ce documentaire invite les cyclistes et les scientifiques à échanger sur ce mode de déplacement. Ces discussions mettent en avant des effets connus mais aussi inattendus qu’apportent les déplacements à vélo, sur les gens, la société et l’organisation des villes.

Un pari gagné pour l’AU5V avec cette journée riche en présentations et échanges pour sensibiliser et renseigner les acteurs territoriaux et ainsi favoriser le développement des déplacements à vélo dans l’Oise.