Les voies vertes et la mobilité inclusive...

L’AF3V agit pour la réalisation d’un réseau de véloroutes et voies vertes en France. Dépassant les intérêts touristiques et environnementaux, l’association souhaite réorienter en partie son action pour que l’enjeu de l’inclusion sociale soit pris en compte dans le développement du réseau.

Dans une société où 7 millions d’actifs sont en situation de précarité mobilité, le potentiel de diminution du chômage et d’amélioration de la qualité de vie grâce à ce levier est considérable.

Les personnes précaires habitant dans les territoires ruraux et périurbains sont les premières confrontées à la difficulté de se déplacer. Les transports publics y sont moins performants que dans les villes denses, les voiries restent plus dangereuses pour les piétons et les cyclistes et les coupures urbaines imposent de longs détours.

Dans ce contexte les VVV répondent aux besoins de mobilité de la population qui n’a pas accès à la voiture individuelle. Ce réseau piétonnier et cyclable structurant permet en effet de relier rapidement et en sécurité les territoires de la périphérie aux villes-centres où se concentrent emplois et services.

Un financement pour le projet de l’AF3V

Pour améliorer la mobilité des publics précaires l’AF3V propose dans le cadre du projet « Voies vertes et mobilité inclusive » de développer l’accessibilité des VVV pour les habitants de la périphérie en situation de précarité.

Au-delà de la mise à disposition d’outils numériques et pédagogiques adaptés, l’accompagnement social individualisé des bénéficiaires est indispensable pour changer les comportements et lever les freins psychosociaux. C’est pourquoi l’AF3V et Wimoov ont souhaité s’associer pour garantir la réussite de ce projet.

Wimoov, structure de l’ESS (Economie Sociale et Solidaire), accompagne les publics en situation de fragilité (personnes en situation de handicap, en insertion professionnelle, seniors…). Elle fédère 90 conseillers Mobilité répartis sur 25 plateformes Wimoov dans toute la France.

Par décision de son comité de sélection du 19 octobre, la Fondation Vinci pour la Cité a validé le soutien à ce projet de l’AF3V pour un montant de 12 000 €.

Julien DUBOIS Vice-président, délégué aux partenariats.